Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ednancyview

Où en sont les pays africains du point de vue de la gouvernance? Bilan avec l’Indice Ibrahim

16 Octobre 2012, 21:31pm

Le milliardaire anglo-soudanais Mo Ibrahim.
Le rapport 2012 sur la bonne gouvernance en Afrique élaboré par la fondation Mo Ibrahim à travers son indice (Indice Ibrahim) est parut ce lundi 15 octobre. En effet, Mo Ibrahim n’est autre que  le milliardaire anglo-soudanais et entrepreneur Mohamed « Mo » Ibrahim. Sa fondation publie chaque année depuis 2006, l’indice Ibrahim de la gouvernance africaine. Cet indice dresse un classement des performances réalisées par les 54 pays africains dans les catégories suivantes: La sécurité et la souveraineté du droit; La participation et droits de l’homme; Le développement économique durable et le développement humain. A ces différentes catégories sont associées des sous-catégories telles que : la santé, le secteur agricole, la parité entre hommes et femmes. Un score final est attribué à chaque pays. Plus le score est élevé, plus le pays gagne en bonne gouvernance.

En effet, la gouvernance reflète la capacité d’un gouvernement à gérer efficacement les ressources du pays, à mettre en œuvre des politiques pertinentes, le respect des citoyens et de l’Etat pour les institutions. Pour Ibrahima Mo : « la bonne gouvernance consiste à savoir tirer le meilleur parti des ressources de son pays afin de garantir les résultats que tout citoyen du XXIème siècle est en droit d’attendre… ». Ainsi, plus un pays réalise de bonnes performances dans la gestion de ses ressources avec comme résultat une bonne croissance économique, plus la gouvernance s’améliore.

Dans ce sixième classement des 54 pays d’Afrique, l’Indice Ibrahim de gouvernance en Afrique (IIGA) souligne une nette amélioration de la gouvernance sur le continent africain par rapport aux années antérieures. Néanmoins, pour chaque pays pris à part, il peut y avoir des améliorations mais aussi des régressions. La plus grande note de l’Indice est attribuée à l’île Maurice (82,8 points sur 100 de possible), suivi du Cap Vert (78,4 points), du Botswana (77.2 points), des Seychelles (73.4 points) et enfin l’Afrique du Sud termine le classement des cinq (5) premiers pays africains à respecter les critères de bonne gouvernance. Pour le Cap Vert par exemple, petit pays par excellence, l’Etat a su entreprendre des reformes économiques très remarquables conférant ainsi une bonne croissance économique au pays. Dans le top 10 du classement, on retrouve le premier pays de l’Afrique francophone à apparaître dans le classement, il s’agit de la Tunisie qui se place à la 9ième place. 

Si on prend l’exemple de la Guinée par exemple : En 2011, l’IIGA classait la Guinée comme 43ième sur 53 pays africains. En 2012, la Guinée est classée 42ième sur 52 pays. Le constat reste clair. La performance de la Guinée en matière de gouvernance est encore loin d’être éblouissante. L’amélioration comme on peut le constater est infinitésimale avec un score global de (43) inférieur à la moyenne continentale qui est de 51. Si on prend le classement et les scores obtenus au niveau des catégories et sous-catégories, on remarque clairement l’origine de ces mauvais résultats. En effet, la Guinée obtient son meilleur score dans la catégorie participation et droit de l’homme (score de 49) et son score le plus mauvais dans la catégorie développement économique durable (score de 36). Cependant, il faut raison garder, la Guinée a connu une légère amélioration par rapport à 2011, les scores étaient respectivement de 33 et 30.  Il est indéniable que la Guinée a encore du chemin à faire en matière de gouvernance. En l’occurrence, le gouvernement devrait encourager le développement de certains secteurs comme les infrastructures, promouvoir un environnement sain pour l’activité des entreprises ou encore l’instauration d’un bon système de santé pour les citoyens. In fine, l’Afrique de l’Ouest occupe la 3ième place sur les cinq (5) régions d’Afrique en matière de gouvernance économique. 

Classement de certains pays africains : Le Bénin (13ième) ; Le Maroc (15ième) ; Le Sénégal (16ième) ; Le Mali (20ième) ; Le Gabon (22ième) ; L’Algérie (24ième) ; Le Cameroun (37ième) ; La Côte d’ivoire (47ième) et la Somalie termine le classement (52ième).


Commenter cet article

Anonymous 29/11/2012 19:10

Instructif