Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ednancyview

Mo Ibrahim nous raconte quoi cette année ?

15 Octobre 2013, 21:47pm

Publié par Ednancy

Pour ceux qui l’ignorent, Mo Ibrahim n’est autre que le milliardaire anglo-soudanais qui à travers sa fondation du même nom publie depuis 2006, un aperçu sur la bonne gouvernance des pays africains. L’indice Ibrahim de la gouvernance africaine (IIAG) mesure les performances réalisées par nos pays  sur la base des indicateurs tels que la sécurité, les droits de l’homme, le développement économique durable et le développement humain. 

Mo Ibrahim

Mo Ibrahim

Dans cette septième édition de l’IIAG, 52 pays africains ont été évalué. L’Indice souligne une amélioration de la gouvernance sur le continent africain par rapport aux autres années. En revanche, pour chaque pays pris à part, il peut y avoir des améliorations mais aussi des régressions. Comme en 2012, l’île Maurice est toujours première du classement avec un score de 82,9 points fortifiant ainsi son statut de pays à bonne gouvernance économique et sociale. Suivie de près par le Botswana (77.6 points), le Cap-Vert (76.7 points), les Seychelles (75 points) et l’Afrique du Sud (71 points).

Ces cinq pays font partis des 10 pays les plus performants en matière de gouvernance depuis l’année 2000 et continue à réaliser de fortes progressions tout comme la Namibie, le Ghana, la Tunisie, le Lesotho et le Sénégal. Sur les 52 pays examinés, 10 pays peuvent se targuer de ne pas améliorer leur gouvernance. On cite entre autres, le Congo, la Côte d’Ivoire, la Guinée équatoriale, la Guinée-Bissau, le Zimbabwe, le Tchad, la République centrafricaine, l’Erythrée, la RDC et la Somalie qui sont respectivement les derniers du classement.

Au niveau régional, les pays d’Afrique australe réalisent les plus belles améliorations. Cette année comme en 2012 d’ailleurs, personne n’a mérité le prix d’excellence Mo Ibrahim. En 7 ans d’existence, ce prix  de 5 millions de dollars n’a été attribué que trois fois. Le Comité a estimé que personne ne le méritait. Par ailleurs, certains pays doutent de plus en plus de la fiabilité de l’Indice Mo Ibrahim. C’est le cas du Rwanda. Classée 15e sur 52 pays, le Rwanda conteste fermement la fiabilité des données utilisées pour réaliser l’étude. Pour le Bureau de gouvernance du Rwanda (RGB), l'indice de gouvernance africaine (IIAG) de Mo Ibrahim ne reflète en aucun cas la réalité du terrain.

Classements des pays  de l’Afrique de l’Ouest sur les 52 pays :

Cap- Vert  (3e) ; Ghana (7e) ; Sénégal (10e) ; Sao Tomé et principe (11e) ; Benin (13e) ; Gambie (22e) ; Burkina Faso (23e) ; Gabon (24e) ; Mali (27e) ; Niger (28e) ; Libéria (29e) ; Sierra Léone (31e) ; Togo (36ième) ; Nigéria (41e) ; Guinée (42e) ; Côte d’Ivoire (44e) ; Guinée-Bissau (46e).

Source: http://www.moibrahimfoundation.org/iiag/

 

Commenter cet article