Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ednancyview

Commerce africain: quid des laissés pour compte?

23 Novembre 2013, 12:50pm

Commerce africain: quid des laissés pour compte?

Les femmes africaines sont les gardiennes de l’agriculture. Elles ne se contentent pas seulement de jouer un rôle crucial dans l’éducation et dans la santé des enfants, elles participent également à la production des biens tels que le maïs, le manioc, le coton et le riz. Quotidiennement, des milliers de femmes africaines se déplacent d’une région à une autre pour vendre les produits de leurs efforts dans les régions où ces biens comme le maïs n’existe que faiblement. Avec ce petit commerce fructueux, nos mères arrivent à arrondir les fins du mois et participer ainsi à la satisfaction des besoins de la famille. En même temps, les femmes africaines participent de par leurs actions, au développement du commerce africain. Cependant, force est de constater que cette participation féminine au commerce bien qu’importante fait face à de nombreux obstacles. L’inégalité de sexe (Gender inequality) est souvent la cause la plus désignée. En faisant face à cette discrimination de genre, les femmes accèdent moyennement aux financements, aux crédits, à l’information et aux réseaux. A contrario, les hommes ont plus de facilité à accéder à ces ressources. Par conséquent, nul doute que ces entraves sexistes à l’égard des femmes africaines compromettent la capacité des femmes à développer leurs activités et par la même, le potentiel commercial de l’Afrique.

Comment accroître et faciliter la participation des femmes au commerce africain ? La réponse ici : http://www.banquemondiale.org/fr/news/feature/2013/11/20/boosting-trade-in-africa-why-women-are-the-key?cid=EXT_Twitterbanquemondiale_P_EXT

 

Commenter cet article