Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ednancyview

Ma conscience féministe

8 Mars 2014, 11:34am

Publié par Ednancy

L'écrivaine ghanéenne Ama Aita Aidoo

L'écrivaine ghanéenne Ama Aita Aidoo

Il y a de cela quelques jours, un contact facebookien m'a envoyé un message sous forme d'interrogations. En effet, un florilège de questions lui taraudait l'esprit et la personne tenait absolument à ce que je satisfasse sa curiosité. Dans ce message, il était question du contenu de mon blog. Cet ami voudrait tout simplement savoir quel était le but de mes articles, pourquoi parlent- t'ils sciemment d'inégalités, de discriminations et de violences perpétuées à l'encontre des femmes. Dès réception du message, j'ai réfléchis à la meilleure manière de lui répondre. Il me viendra donc l'idée de lui répondre par un billet.

Cher ami, par où commencer?

Vois-tu, ce n'est point une histoire que je vais te narrer car l'endroit ne s'y prête pas. C'est juste une réalité que je veux partager avec toi et avec mes autres lecteurs également. Alors accroche-toi !

Cher ami, il est presque révolu le temps où les femmes faisaient l'objet d'actes sexistes et machistes sans pour autant que des voix ne s'élèvent et ne s'indignent. Que vais-je pouvoir te dire que tu ne sais déjà.  Longtemps, la femme  a été considérée comme un appareil ménager destiné à  décharger l'homme des tâches ménagères tout en étant pas libre de son destin. Ces choses que tu as citées dans ton message sont les causes que je défends avec une volonté opiniâtre car je suis soucieuse de la condition des femmes partout dans le monde. Je profite donc de ce 8 mars, journée mondiale de la femme pour t'éclairer brièvement sur l'un des plus grands mouvements sociaux du 21e siècle: le féminisme.

Le féminisme caractérise tout simplement ce mouvement idéologique et social qui prône l'émancipation de la femme et la reconnaissance de ses droits en vue d'une égalité avec le sexe opposé dans le domaine juridique, politique, économique et social. Fort de son succès, le féminisme prend de l'ampleur, gagne du terrain dans l'actualité et s'affirme plus que jamais. Mon ami vois-tu, bien qu’ils partagent le même espace, hommes et femmes vivent dans des mondes différents. En effet, la relation entre les hommes et les femmes s’est longtemps caractérisée par une sorte d’invisibilité des femmes dans les rapports quotidiens. Le féminisme apparaît pour dénoncer cette invisibilité des femmes et ce système patriarcal longtemps vénéré. Loin de se contenter de cela, le féminisme va plus loin et vient également ébranler ce mythe sexiste du "plafond de verre" selon lequel, les femmes ne parviendront jamais à atteindre le top de la hiérarchie organisationnelle faute d'esprit de compétition.

Cependant, cher ami, je ne me considère pas comme une grande féministe mais comme une novice dans cette lutte. Ces articles et écrits sont pour moi, le moyen de dénoncer la condition des femmes dans le monde et surtout en Afrique. J'avoue que j'aimerai un jour pouvoir faire partir de la lignée de  ces grandes figures de proue du féministe libéral égalitaire. Je parle notamment des précurseuses de ce mouvement. De l'écrivaine ghanéenne Ama Aita Aidoo à l'essayiste française Simone de Beauvoir en passant par la militante américaine Angela Davis et la sociologue marocaine Fatima Mernissi. Chacune de ces dames a pendant de nombreuses années engagé une lutte acharnée pour conquérir les mêmes droits que les hommes. Elles prônent toutes l'égalité de genre: égalité hommes-femmes dans l'accès à l'éducation, dans l'accès à l'emploi, égalité salariale et égalité dans la sphère politique.

Ces héroïnes des temps modernes vont ainsi posées les jalons du féminisme. Du Sénégal, à l'Inde en passant par le Rwanda ou la Tunisie, se crée ainsi de jour en jour, une sorte de féministe populaire. A l'aune du présent, les femmes du monde sont désormais conscientes qu'elles doivent se bouger pour changer les choses dans leur vie, se battre pour briser le plafond de verre dans le milieu de l'emploi.

Enfin, cher ami, au regard de toutes réalités supra-mentionnées, tu comprendras sans doute que je fais l'apologie du féminisme parce que je me considère comme telle. Je suis pour l'égalité des sexes, je suis pour l'indépendance de la femme. Pour moi, le féminisme représente une attitude, une prise de conscience individuelle. Le féministe rêve d'un monde meilleur dans lequel la femme ne serait plus soumise, ni subordonnée, ni discriminée, un monde avec une complémentarité des sexes.

Je termine donc cette hymne au mouvement féministe en paraphrasant l'écrivaine nigériane Chimamanda Ngozi Adichie: "We should all be feminists (traduction: "Nous devrons tous êtres des féministes"). Le féministe est un homme ou une femme qui croît en l'égalité économique, politique et sociale des sexes".

Voilà cher ami, tu en sais davantage sur mon combat et tu pourrais aussi te joindre au mouvement si, tu aspires autant que moi à ce monde merveilleux.

Commenter cet article