Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ednancyview

Environnement et Santé en Afrique : Quel avenir ?

25 Février 2013, 15:31pm

Publié par Ednancy

Environnement et Santé en Afrique : Quel avenir ?

L’Afrique oublie souvent l’environnement dans ses différentes stratégies de développement. Or, l’environnement et la santé sont étroitement liés. En effet, nous avons tous une idée sur l’impact des problèmes environnementaux sur la santé et le bien-être de la population. Car, les plus grandes villes africaines comme Addis-Abeba, le Caire, Dakar, Johannesburg, Kinshasa, Lagos et Nairobi sont tous polluées et cette pollution pose de sérieux problèmes de santé aux populations.

Dans son troisième rapport « l’avenir de l’environnement en Afrique », le programme des nations unies pour l’environnement (PNUE) analyse le lien entre les risques environnementaux et la santé des individus en Afrique. Le rapport traite de la qualité de l’air, des déchets toxiques ainsi que de l’assainissement des eaux.

En ce qui concerne la qualité de l’air, la pollution atmosphérique souvent due aux vieux véhicules, aux feux de forêt et la poussière est la cause de nombreuses maladies fréquemment existantes dans les pays africains. Les femmes et les enfants sont exposés de manière disproportionnée à ce type de pollution. Les infections respiratoires aiguës (IRA), telles que la rhinite, laryngite, l’asthme et la bronchite, figurent parmi les maladies humaines imputables à la pollution de l’air intérieur.

En plus de la pollution de l’air, le rapport met l’accent sur les effets sur la santé du manque d’eau potable et d’un système d’assainissement d’adéquat. Le Choléra, la diarrhée sont entre autres les maladies liées au manque d’eau potable. Près du tiers des 884 millions  de personnes de par le monde qui n’ont pas d’accès à l’eau potable se trouvent en Afrique subsaharienne selon le PNUE.

Par ailleurs, l’Afrique souffre d’importants phénomènes environnementaux (dégradation des terres, changements climatiques, Biodiversité…) qui sont aussi traités dans le rapport. Outre ces problèmes, des recommandations ont aussi été proposées aux gouvernements africains.

Parmi ses recommandations, citons entre autres : la promotion de  l’utilisation des appareils de cuisson moins polluants et une meilleure ventilation de la cuisine ; la promotion  l’éducation et la sensibilisation à la limitation du gaspillage de l’eau, le recyclage des eaux usées et l’assainissement total ; Renforcer les capacités nationales et institutionnelles pour la gestion des produits chimiques, y compris les technologies de recyclage et d’élimination

Le rapport complet sur : www.unep.org/pdf/aeo3_Fr.pdf

Commenter cet article