Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ednancyview

Et si le tourisme était mort en Guinée ?

5 Octobre 2013, 14:29pm

Publié par Ednancy

Les chutes du voile de la mariée à Kindia

Les chutes du voile de la mariée à Kindia

Ces dernières années quand on entend parler de la Guinée, c’est souvent à propos de l’instabilité politique que connait le pays. La recrudescence de cette situation a pour conséquence alarmante, la détérioration de l’image de ce beau pays à l’international tant sur le plan des affaires que sur le plan du tourisme. C’est ce dernier point qui m’intéresse dans ce billet. Le tourisme a été confiné au dernier plan en Guinée.

J’écris ce billet aujourd’hui parce que dans mes discussions avec des personnes d’autres horizons, il était assez récurent que l’on me pose des questions à propos de la Guinée sur le plan touristique et de tout ce que la Guinée peut offrir sur ce plan.

En Tunisie, un de mes professeurs qui me demandait  de quel pays je venais et que si je pouvais lui vanter les louanges de ce pays afin de savoir s’il pouvait y faire ses vacances.  Et moi qui lui répondais : Guinée. Sans hésiter, le Monsieur tout gentil  me balance directement : « haa la Guinée, là-bas où il y a eu récemment un putsch de l’armée et où  le président gueule en montant sur la table (il parlait de notre cher Daddis) ». (Et oui, touchée, un stop fracassant).

Et en France, un autre de mes professeurs qui me questionne sur le tourisme dans mon pays : «Je veux aller en Afrique pour faire du tourisme» me dit-il en ajoutant « crois-tu que ton pays aura quelques choses à m’offrir sur ce plan ». Je lui rétorque mais bien sûr que mon pays, la Guinée est un endroit idéal pour du tourisme. Surpris, il me dit : « Comme ça tu es guinéenne de Guinée-Conakry ». Je réponds « Oui ». Il continue : « Et pourtant, ce n’est pas ce que je vois à la télé, sur Google, je ne vois que des images négatives ». Malgré tous mes arguments selon lesquels la Guinée bénéficiait d’un potentiel touristique énorme, que la Guinée était ce pays gâté par la nature et avait beaucoup d’endroits magnifiques et paradisiaques, le Monsieur avait déjà son idée tout arrêtée. Parce que tout simplement, Google, « le génie virtuel » avait des images désastreuses à montrer sur la Guinée.

J’ai voulu vérifier sur Google, les images en premier lieu sont catastrophiques. Et je me suis rendue sans tarder sur le site du ministère du tourisme. Que dire ! Un site qui n’a rien à offrir, un site en construction depuis des lustres. Je me suis dis, ils n’ont pas tord. Comment un pays pourrait être attiré par des touristes s’il n’y a même pas un avant gout, un aperçu, une description plus détaillée du cadre offert. 

De 1757 mètre d’altitude, le Mont NIMBA est classé patrimoine mondial par l’UNESCO

De 1757 mètre d’altitude, le Mont NIMBA est classé patrimoine mondial par l’UNESCO

Et pourtant, la Guinée a beaucoup à offrir sur le plan du tourisme. Les massifs montagneux, les grandes forêts de la région forestière, les différentes espèces animales, les belles plages, les îles verdoyantes, l’artisanat guinéen, les savanes, la faune et la flore…Il est temps que toutes ces beautés de la nature soient mises en valeur par l’Etat. Le secteur minier ne devrait plus être le seul à bénéficier de l’attention des pouvoirs publics. Le tourisme pourrait probablement et  tellement contribué au PIB de la Guinée. Le cadre est présent, seulement, le gouvernement doit mettre la main à la pâte pour aménager les sites touristiques, promouvoir ce tourisme si longtemps délaissé.  

Des pays comme la Tunisie qui par rapport à la Guinée ne sont pas tellement gâtés par la nature, arrivent tout de même à puiser dans  le tourisme pour accroître leur PIB grâce aux efforts du précédent gouvernement. Le Sénégal en Afrique de l’Ouest est l’un des pays où  le tourisme est particulièrement développé et pourtant la Guinée n’a rien à envier au pays de la terranga coté beauté de la nature. 

Le pont de lianes à Macenta et le chien qui fume à Bondabon
Le pont de lianes à Macenta et le chien qui fume à Bondabon

Le pont de lianes à Macenta et le chien qui fume à Bondabon

Commenter cet article