Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ednancyview

L’extrême pauvreté peut diminuer d’ici 2030!

24 Septembre 2013, 10:03am

Publié par Ednancy

L’extrême pauvreté peut diminuer  d’ici 2030!

L’extrême pauvreté peut diminuer d’ici 2030. C’est ce que dit incontestablement le nouveau rapport de development initiatives « Investments to End Poverty »  qui se traduit par « Investir pour éradiquer la pauvreté ».

Les grandes lignes de ce rapport :

  1. La pauvreté a de multiples dimensions. Ce n'est pas seulement sur ​​le revenu. Mettre fin à la pauvreté signifie s’assurer que chaque humain ne meurt de faim, a accès à la santé de base, à l'éducation et le logement, ainsi que la liberté d’information.
  2. Personne ne devrait vivre avec moins de 1,25 $ par jour dans n’importe quel pays.
  3. La croissance économique à elle seule peu de chances de nous faire atteindre l’objectif final de zéro pauvreté dans le temps. La croissance sera essentielle pour la réduction de la pauvreté, mais ne sera pas suffisante pour l’éradiquer.
  4. Des interventions ciblées sont nécessaires. Plus de 400 millions de personnes en Afrique sub-saharienne vivaient dans l'extrême pauvreté en 2010. Seules les interventions qui vont au-delà des bénéfices de la croissance peuvent être essentielles.
  5. Un filet de sécurité international est nécessaire à l'éradication de la pauvreté. Pour empêcher les gens de retomber dans la pauvreté, la communauté internationale, architecture de l'aide doit agir comme un filet de sécurité, fournissant une base minimum  car les gouvernements à eux seuls ne le peuvent pas.
  6. L'aide doit être utilisée dans le contexte d'autres ressources. En concentrant l'aide sur les gens victimes de la pauvreté et en récoltant d'autres ressources telles que : le flux de l'investissement et les dons privés aux côtés des dépenses du gouvernement.
  7. Tous les investissements domestiques (internationaux, publics et privés) peuvent contribuer à l’éradication de la pauvreté. Certains vont offrir des rendements immédiats, d'autres auront des impacts à plus long terme.
  8. Le volume de ressources internationales reçues par les pays en développement a plus que doublé depuis 2000, pour atteindre environ en US $ 2,1 trillions en 2011. Les pays les plus pauvres se heurtent encore à des contraintes budgétaires sévères qui sont susceptibles de se poursuivre.
  9. L’aide internationale est un catalyseur dans l’élimination de la pauvreté. L’aide aux pays pauvres doit être utilisée efficacement. Un dollar dépensé pour l'aide alimentaire aura nettement plus d’effets économiques qu’un dollar dépensé sur l'allégement de la dette ou pour engager un consultant basé dans un ministère.
  10. L’aide publique au développement (OAD) demeure la ressource internationale principale pour aider les PED. Mobiliser toutes les ressources pour la réduction de la pauvreté sera plus facile quand on sait avec plus de précision, qui leurs offrent, qui contrôlent entre eux, et où dans quoi elles sont dépensées.

Source:

http://devinit.org/wp-content/uploads/2013/09/Investments_to_End_Poverty_Highlights.pdf

 

Commenter cet article