Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ednancyview

L'usage des TIC par les pays africains : le rapport qui dérange

16 Avril 2013, 15:40pm

Publié par Ednancy

L'usage des TIC par les pays africains : le rapport qui dérange

Le nouveau rapport du World Economic Forum (WEF), publié sous le thème : « Croissance et emploi dans un monde hyper-connecté » fait état du classement de 144 pays du monde sur le plan de l’usage des Technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les pays au niveau individuel et aussi dans le domaine des affaires.

Dans ce rapport, le World Economic Forum (WEF) classe les pays en fonction de l’indice « Networked Readiness Index » (NRI) qui évalue la disponibilité des 144 pays à exploiter les TIC en termes, notamment, de croissance, de compétitivité ainsi que de la prospérité de leurs citoyens.

Dix piliers assez importants sont pris en compte dans le classement de ces pays au niveau des TIC. On cite entre autres, l’accessibilité des TIC par tous les citoyens (mobiles, ordinateurs, internet), l’utilisation des TIC dans la sphère gouvernementale et institutionnelle, l’usage individuel des TIC (les ménages ayant accès à Internet, les ménages ayant un ordinateur personnel), l’usage par les entreprises (capacité d'innovation des entreprises) ou encore l’impact social des TIC (l’accès à Internet dans les écoles.)

Dans le top 10 mondial, on retrouve la Finlande, Singapour, la Suède, les Pays-Bas, la Norvège, la Suisse, le Royaume-Uni, le Danemark, les Etats-Unis et Taiwan. La France quant’à elle ne figure pas dans le top 10, et occupe la 26e position du classement.

Au niveau africain, sur les 38 pays évalués, l'île Maurice en ressort 1e dans le classement des pays africains et 55e dans le classement mondial (12e au niveau de l’accessibilité au TIC). Il est suivi de l'Afrique du Sud qui occupe la 70e position? des îles Seychelles qui s’offrent la 79e place, l’Egypte 80e, le Cap-Vert 81e, le Rwanda 88e, le Maroc 89e, le Kenya 92e, le Ghana 95e et la Gambie 98e. Voici pour le top 100 du classement.

Les autres pays africains se partagent le reste du classement. On retrouve le Sénégal à 107e position, la Côte d’Ivoire à la 120e, le Mali à la 122e,  le Benin à la 123e, le Cameroun à la 124e, le Burkina Faso à la 130e et l’Algérie à la 131e.

En ce qui concerne l’Algérie, des voix s’élèvent pour fustiger ce rapport. En fait, la critique la plus suivie est celle du ministère algérien de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication qui juge les données de ce rapport en décalage avec la réalité et le temps. La raison qu’il avance est due au faite qu’ « il est indiqué dans le rapport que le classement tient compte d’un seul indice, celui du +Networked Readiness+, relatif à l’état du réseau. En procédant par le recours à un seul paramètre, le système d’évaluation manque de fiabilité », a souligné le ministre.

Pour conclure, on retrouve la Guinée à la 140e position du classement mondial. Les raisons de cette faible position sont les suivantes : toute la population n’a pas accès au TIC (internet, mobile) et même si, les tarifs restent élevés. Il reste aussi le handicap de l’enseignement des TIC à l’école. Ajoutons à cela, le fait que l’usage des TIC par le gouvernement soit assez restreint. Autres pays en reste dans le domaine des TIC: le Tchad, la Sierra Léone et le Burundi qui clôturent le classement mondial.

Pour voir le rapport complet: http://www3.weforum.org/docs/WEF_GITR_Report_2013.pdf

Commenter cet article

for more details 15/10/2014 08:30

If you ask me what is it the major change that happened within 20 years is I would say that Internet is the biggest and most viable and useful change that has happened to humankind. In addition, I am sure many would agree with me on this because It is the truth.