Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ednancyview

La survie de l'enfant encore menacée?

13 Septembre 2013, 20:12pm

Publié par Ednancy

La survie de l'enfant encore menacée?

L’échéance est pour bientôt et poutant, les objectifs du millénaire pour le développement (OMD) ne sont pas encore atteints dans la plupart des pays. Oui, 2015 c’est la date butoir que c’était fixé 193 pays membres de l’ONU lors du sommet du millénaire en 2000 afin de réduire l’extrême pauvreté. Mais 2015, c’est déjà demain et pourtant aucun des huit objectifs du millénaire n’est totalement atteint dans chacun des pays.

Parmi les huit OMD, on cite la réduction de la mortalité infantile (OMD n°4). Cette dernière nécessite désormais une attention toute particulière. Le nouveau rapport de l’UNICEF parut en septembre 2013 vient confirmer nos doutes : la survie de l’enfant est plus que jamais menacée. En 2012 par exemple, 6,6 millions d’enfants ont perdu la vie avant leur cinquième anniversaire, soit environ 18 000 enfants par jour. La plupart de ces enfant sont morts de causes évitables  telles que la pneumonie, la diarrhée ou encore le paludisme et auraient pu être sauvés.

Certes, d’énormes progrès ont été réalisés notamment dans les pays en développement mais il reste beaucoup à faire. En effet, le but fixé pour cet OMD était la réduction du taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans de deux tiers d’ici à 2015. Après constat, il s’avère que cet objectif ne sera atteint (si jamais les choses ne changent pas) qu’en 2028 (soit treize ans trop tard). Malheureusement, si cela se passait ainsi, les conséquences seraient désastreuses : environ 35 millions d’enfants  mourront d’ci 2028 sauf si l’objectif est atteint en 2015.

Selon le rapport, l'ensemble des régions du monde affiche une forte baisse du nombre d'enfants décédés de causes évitables. L’Asie du Sud a fait des progrès remarquables depuis 1990. Quant’à l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale, elles n’ont connu quasiment aucune réduction du nombre de décès d’enfants annuels depuis 1990. Par contre, l’Afrique de l’Est et l’Afrique australe s’en sortent à merveille avec une réduction du taux de mortalité de l’enfant de 53 % depuis 1990.

Après analyse, il s’avère que l’Ethiopie reste le bon élève en Afrique subsaharienne : le seul pays qui a réussit à réduire de deux tiers son taux de mortalité infantile des enfants de moins de cinq avant 2015. Comme quoi, même avec un revenu national des plus faibles, un pays peut atteindre l’objectif de réduction de la mortalité des enfants sans obstacle si seulement si, les actions sont concertées, les stratégies avisées et la volonté politique fortement présente dans le pays.

Pour voir le rapport de l'UNICEF, c'est par là: 

http://www.unicef.org/publications/files/2013_APR_Progress_Report_Summary_FR_12_Sept_2013.pdf

 

Commenter cet article