Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ednancyview

Les femmes sont très bien faites, pourquoi les mutiler?

6 Octobre 2013, 15:03pm

Publié par Ednancy

Les femmes sont très bien faites, pourquoi les mutiler?

Betty Makoni, née au Zimbabwe, est une femme qui a consacré sa vie à lutter pour les droits des femmes et des filles. Elle appelle aujourd’hui à mettre fin aux mutilations génitales féminines (MGF) de toutes sortes. Mme Makoni est la fondatrice de Girl Child Worldwide Network (GCNW), une organisation qui défend les droits des filles dans le monde, et prend en charge leur éducation. Pour elle, une autre forme de mutilation génitale existe et on en parle peu. Il s’agit de l'allongement des lèvres vaginales. Installée au Royaume Uni, Mme Makoni affirme que l'élongation des lèvres est une pratique courante au Zimbabwe. Ce type de mutilation féminine est également pratiqué dans plusieurs autres pays africains, dont l’Ouganda, le Burundi, la Tanzanie, le Rwanda et le Mozambique.

Mme Makoni avoue qu’elle a personnellement subi l´allongement des lèvres quand elle n'avait que huit ans, et elle rappelle que toutes les filles avec qui elle a grandi dans son village l'ont également vécue. Dans une récente interview avec le Metro, Mme Makoni a expliqué que certains parents africains résidant au Royaume-Uni, font subir à leurs enfants, l’allongement des lèvres vaginales. L'appel de Mme Makoni pour mettre fin à cette pratique culturelle néfaste n'a pas été bien accueilli par certains Africains et en particulier pas par les Zimbabwéens au Royaume-Uni. Une campagne en ligne a même été crée contre elle par des groupes de femmes zimbabwéennes, pour ces dernières, ce genre de pratique n’a jamais existé au Zimbabwe tout comme l'excision. 

Les femmes sont très bien faites, pourquoi les mutiler?

Mme Makoni est toutefois déterminée à poursuivre sa campagne sans se faire intimider. Pour elle, partager son histoire est " un moyen puissant pour briser les tabous et les stratégies pratiques actuelles pour mettre fin à ces pratiques culturelles néfastes. Pour elle, " l´Allongement des lèvres " peut plonger la vie d'un enfant dans une douleur inimaginable, des traumatismes, la confusion et avec des conséquences médicales telles que le cancer. " Elle poursuit en disant que : " Ce n'est pas seulement un allongement des lèvres qui amène du plaisir lors de l´acte sexuel, mais tout un tas d’autres facteurs…elle observe que souvent les filles qui refusent d´étirer leurs lèvres sont menacées de ne pas trouver d´homme qui voudront d´elles. " 

La militante des droits des femmes considère que toutes les femmes sont «merveilleusement et très bien faites ». Dans un message aux filles et aux femmes, elle dit: « Votre corps a été créé de telle manière qu'il a tout ce dont vous avez besoin. Il a été créé de telle façon que vous pouvez aimer quelqu'un mais ne laissez personne que vous aimez et qui vous aime vous faire couper ou retirer vos parties intimes pour le combler ". Elle lance un appel à toutes les communautés qui pratiquent les MGF d'arrêter de mettre la vie des petites filles en danger en coupant ou en tirant leurs parties intimes. " Laissez tout sur ​​elles pour grandir et mûrir. Il n'y a aucune façon qu´une fille de 10 ans doive aujourd'hui changer son corps afin de plaire à un homme à l'avenir. "

 

Pour savoir plus sur l'allongement des lèvres vaginales: voir article suivant

Source: Afriquinfos

Commenter cet article