Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ednancyview

Les pays les plus riches assurent-ils le bien-être de leurs enfants?

12 Avril 2013, 13:49pm

Publié par Ednancy

Les pays les plus riches assurent-ils le bien-être de leurs enfants?

L’UNICEF vient de dévoiler son rapport sur la situation des enfants dans 29 économies les plus avancées du monde. En préliminaire, le rapport procède à un classement des pays conçu pour mesurer et comparer les progrès en faveur des enfants dans les pays développés. Enfin, l’UNICEF s’intéresse à ce que les enfants disent à propos de leur bien-être personnel.

 

Les principales constatations du rapport…

Dans le top 5 du classement figurent, les Pays-Bas (1er), la Finlande, l’Islande, la Norvège et la Suède. L’Allemagne vient en 6position, devant la France qui est classée 13e sur 29 pays.

Dans le milieu du classement, se positionnent quatre pays d’Europe du Sud, le Portugal (15e), l’Espagne (19e), l’Italie (22e) et la Grèce (25e).

Les quatre dernières places sont occupées par trois pays européens, la Lettonie,  la Lituanie et la Roumanie et par l’un pays les plus riches, les États-Unis (26e).

 

Mais comment le bien-être des enfants est-il mesuré dans ces pays ?

Le bien-être global est fonction de 5 dimensions importantes :

Le bien-être matériel (taux de pauvreté relative des enfants et le taux de privation des enfants). La santé et la sécurité (taux de mortalité infantile, le taux de vaccination générale). L’éducation (taux de participation des enfants à l’éducation pré-primaire, primaire et secondaire et la reussite scolaire des enfants). Les comportements et risques qui regroupent les indicateurs de taux de fécondité des adolescents, l’habitude de prendre un petit déjeuner, l’activité physique, la consommation d’alcool, de tabac, de cannabis, l’implication dans les bagarres. Le logement et l’environnement (les problèmes multiples de logement, le taux d’homicides et la pollution atmosphérique…).

 

On retiendra du rapport que…

Le plus haut niveau de bien-être matériel correspond aux Pays-Bas et aux quatre pays nordiques et que le plus faible niveau correspond aux États-Unis et à la Lettonie, la Lituanie et la Roumanie. Pour la dimension santé également, les pays nordiques figurent à nouveau en haut du tableau, la Finlande, l’Islande et la Suède occupant les trois premières places.

 

Le plus haut niveau de bien-être éducationnel est atteint par l’Allemagne, Belgique, Finlande et les Pays-Bas et que le plus faible niveau correspond aux États-Unis, l’Espagne, Grèce et  Roumanie. Au niveau des comportements et risques, dans l’ensemble des 29 pays à l’exception de la Roumanie et de la Slovénie, plus de 50 % des enfants prennent un petit-déjeuner tous les matins. Les États-Unis ont le taux d’abus d’alcool chez les jeunes le plus faible. C’est au Canada que le taux de jeunes fumant du cannabis est le plus élevé (28 %). les États-Unis, la Roumanie et le Royaume-Uni ont les taux les plus élevés de naissance chez les adolescentes.  

 

Qu’en pensent les enfants ?

Plus de 85 % des enfants vivant dans les pays développés ont une grande satisfaction générale à l’égard de la vie. Les Pays-Bas occupent la tête du classement du bien-être subjectif avec 95 % des enfants ayant signalé un niveau de satisfaction élevé.

 

Evolution globale du niveau de bien-être des enfants…

De manière globale, cette décennie s’est accompagnée d’une amélioration généralisée de la plupart des indicateurs du bien-être des enfants. À partir de fin 2008, le ralentissement économique qui a touché la plupart des pays développés a entraîné une hausse du chômage et une chute des dépenses publiques, ce qui ne peut qu’affecter la vie de millions d’enfants.

 

Conclusions...

Il est opportun de remarquer que le bien-être global des enfants n’est pas fonction directe de la croissance économique des pays (PIB/tête). La France par exemple peut mieux faire, mais elle reste pénalisée par le bien-être éducationnel des enfants. Les Etats-Unis par contre n’arrivent pas à assurer le bien-être matériel des enfants : le pourcentage des enfants vivant dans les ménages dont les revenus sont inférieurs à 50% du revenu médian est très élevé et en même temps l’écart de pauvreté entre les enfants se creuse profondément. Les gagnants de ce classement restent les Pays-Bas et les quatre pays nordiques : la Finlande, l’Islande, la Norvège et la Suède. 

Un pays peut donc se prévaloir de sa richesse sans pour autant atteindre le paroxysme de tout développement à savoir le bien-être matériel et immatériel de ses enfants. 

Rapport à voir à cette adresse: http://www.unicef-irc.org/publications/687

 

Commenter cet article