Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ednancyview

Prévoir-soi pour devenir-soi? Peut-on le faire?

18 Septembre 2015, 11:38am

Publié par Ednancy

Vous le savez tous (certains l’ignorent, mais bref), j’ai de l’appétence pour toutes les lectures et pensées philosophiques qui caressent le champ de « la recherche de soi par soi-même ». Hier, je faisais donc ma revue de presse nocturne, je suis tombée sur une découverte forte heureuse qui m’a littéralement enchantée : le dernier chef-d’œuvre de l’économiste et écrivain français Jacques Attali. Après le succès de « Devenir-soi » où le penseur nous conseillait de prendre le pouvoir sur notre vie et de couper le cordon ombilical avec l’Etat providence (autrement dit, débrouillez-vous). Dans ce dernier opus, c’est un tout autre crédo : « on peut prévenir l’avenir, notre avenir » argue-t-il.

 

Prévoir-soi pour devenir-soi? Peut-on le faire?

Comme j’aime partager mes trouvailles, j’ai donc décidé de distiller au compte gouttes, quelques-uns de ses dires, par une série de tweets :

En gros, outre son allusion incessante à la dérive de l’économie mondiale, à la menace de guerre mondiale dans 20 ans, voilà ce que Mr Attali dit, pour nous Homoeconomicus (individu économique errant dans ce monde irrationnel et incertain)

Selon l’écrivain, la génération actuelle (notre génération) est une génération d’égoïstes animée par un individualisme méthodologique.

Je retiens ce passage dans son interview dans le quotidien « L’Express » :

« Notre époque oublie le passé, mais moins qu'elle ne néglige l'avenir, car il y a un culte de la nostalgie. Nous voyons des jeunes quitter le pays qui a payé leurs études, sans vergogne, en totale ingratitude, et des aînés qui financent leur train de vie par la dette, donc sur le dos des générations futures: c'est l'égoïsme généralisé, dans la victoire commune de l'instant et du "moi d'abord"… »

Par conséquent, il veut un monde où : 

Pour ce que j’ai compris : en tant qu’individu, nous devrions penser et prévoir notre futur. D’ailleurs, il faut cultiver cette prévision de son propre avenir afin de pouvoir agir là-dessus.

Pour finir, Mr Attali  va jusqu’à dire que : 

Commenter cet article