Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ednancyview

Une africaine devient la plus jeune députée au monde

7 Janvier 2013, 18:47pm

Elle n’a que 20 ans et pourtant elle est aujourd’hui, la plus jeune députée du monde entier. Son nom ne vous dit pas grande chose, mais retenez-le dès l’instant car il se peut qu’elle fasse longtemps parler d’elle. Je vous présente Mademoiselle Proscovia Oromait, l’ougandaise qui défie les critiques tant sur son âge que sur son manque d'expérience.

Il y a juste quelques mois, Proscovia Oromait menait une vie paisible de jeune fille moderne dont le passe-temps favoris était la télévision. Préparant un diplôme en communication de masse, Proscovia Oromait se voyait un avenir parmi les élites de son pays, l’Ouganda. Désormais, c'est chose faite et c'est arriver plus vite qu'elle ne le croyait.

« Quand j'étais plus jeune, je me disais que dans les années à venir, j’allai devenir le président de mon pays » a-t- elle déclaré à The Independent, le quotidien britannique assise derrière son bureau parlementaire. C’était ça mon rêve, devenir un chef de file de l'Ouganda. Et me voici, aujourd’hui, la plus jeune députée de l’Afrique et du monde entier par la même occasion. Et je suis tellement fière de ce que je suis."

Vous me direz, mais comment une si jeune fille, âgée de seulement 20 ans s’est retrouvée au parlement ougandais comme par magie ?

C’est en juillet dernier, que la vie de cette ougandaise bascule et prend des chemins non espérés. En effet, la mort soudaine de son père, le député Michael Oromait amène Proscovia à se lancer à la suite de son père. Il lui est apparût comme un signe qu’il fallait qu’elle suive les traces de son père comme si c’était une question d’héritage familiale. C’est ainsi, que la jeune fille sans craindre les préjugés sexistes et ceux sur son âge, se lança dans des campagnes électorales. Son travail finit par payer, en septembre 2012, elle remporte  l'élection de son siège dans la région d'USUK, avec le soutien du parti du président ougandais, Yoweri Museveni  (le Mouvement de résistance nationale (NRM)).

L’entrée de la  jeune ougandaise au parlement a suscité une vague de critiques et d’incompréhension dans le pays. Une vague de critiques, parce que simplement son âge fait défaut et aussi son manque d’expérience en matière politique. En réalité, Proscovia a un CV bien assez maigre. Après avoir été Miss Faune  de son école, elle a aussi été présentatrice lors des assemblés. Une vague d’incompréhension parce que le président Ougandais a toujours préféré s’entourer de personnes âgées pour se sentir plus jeune dixit l’ancien maître d’école de Proscovia, Everest Baguma sur un ton anodin. Pour ce dernier, «Une jeune députée est mieux qu'un dormant ».

En effet, le fait qu’elle soit femme ne fait pas défaut mais plutôt le fait d’avoir 20 ans. Car signalons-le, l’Ouganda a quand même 134 députés femmes au parlement sur 385, une presqu’égalité de genre dans ce domaine du parlement. D’ailleurs, l’Ouganda est classé au 15e rang dans le monde pour les nominations  des femmes au poste de ministre et dépasse de cet fait, de nombreux pays développés comme le Royaume-Uni. Un article de la Constitution ougandaise stipule qu'il doit y avoir au moins une femme parlementaire, pour chaque district. C'est quand même disons-le une avancée spectaculaire en termes d'égalités de genre pour un pays africain. 

Proscovia Oromait n’a pas pour autant abandonné l’école. En plus du stress que procure sa prise de fonction au parlement, elle continue toujours à étudier les manuels scolaires, à ne pas échapper à ses loisirs qui sont la lecture de la bible et la série canadienne Vampire High. " Je suis en train de regarder la saison deux, "dit-elle.

Commenter cet article