Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ednancyview

Les IDE en hausse dans le continent africain selon Ernst & Young

25 Janvier 2013, 16:24pm

Publié par Ednancy

Les IDE en hausse dans le continent africain selon Ernst & Young

Le cabinet de conseil Ernst & Young a publié récemment son rapport sur l’attractivité de l’Afrique en matière d’investissements directs à l’étranger (IDE). Intitulé « Getting down to business », le rapport 2013 d’Ernst &Young montre une progression des IDE dans le continent soit 5,6% en 2012 : une hausse de 2,4% par rapport à 2007.  La cause de cette attractivité du continent reste la bonne croissance économique du pays, croissance qui devrait atteindre 4% en 2013 et 4,6% en 2014 selon les prévisions.

L’étude menée par le cabinet de conseil est basé sur une enquête auprès de 500 chefs d’entreprise et investisseurs de 38 pays concernant leur point de vue à propos de du marché de l’investissement en Afrique. Le résultat montre une certaine différence d’opinion, 86% d’entre eux croient au potentiel du continent à attirer de bons investissements et ont même classé le continent comme 2e destination la plus attrayante au monde alors que 47% de ceux qui ne sont pas sur le continent présagent une future amélioration et classe de cet fait le continent comme destination d’investissement la moins attrayante au monde et ne sont pas prêts encore à investir dans les pays africains.

Dans le classement, l’Afrique du Sud figure au premier rang, 41% des personnes participants à l’enquête considèrent le pays comme la destination la plus prisée par les investisseurs. Ensuite, le Maroc (8%), puis le Nigéria (6%), l’Egypte (5%) et le Kenya (4%). Ces cinq pays les plus attractifs selon les chefs d'entreprise. 

Parmi les grands contributeurs des marchés émergents en Afrique, on cite en premier l’Inde avec 237 projets en cours dans le continent, l’Afrique du Sud (235 projets), les Emirats Arabes Unis (210 projets), la Chine (152 projets)…Il s’agit entre autre des plus grands investisseurs dans le continent pendant l’étude. Par contre l’investissement des pays développés dans les projets d’IDE a chuté de 20% particulièrement ceux des Etats-Unis et de la France qui ont largement diminué.

Voir les détails sur: http://www.ey.com/Publication/vwLUAssets/Africa_Attract_2013_-_Getting_down_to_business/$FILE/Africa_attractiveness_2013_web.pdf

 

Commenter cet article